Transition écologique

Mobilité : une enquête pour connaître les habitudes de déplacement des habitants de La Gaubretière

Les habitants de la Gaubretière sont invités à répondre à un questionnaire en ligne afin de mieux connaître leurs habitudes et besoins de déplacements.
Partagez cet article avec vos amis
Photo Nicolas MAURICE

 Dans le cadre d’un Appel à Manifestation d’Intérêts lancé par la Région et l’ADEME, le Pays de Mortagne a été retenu comme territoire d’expérimentation pour développer des solutions innovantes pour la Mobilité. La commune de La Gaubretière a été désignée pour être l’une des « communes test » de cette expérimentation. Afin de mieux connaître leurs habitudes et besoins de déplacements, les habitants de la commune sont invités à répondre à un questionnaire en ligne.

 « La mobilité est aujourd’hui essentielle pour réaliser les activités du quotidien : déposer son enfant à l’école, aller consulter un médecin, faire ses courses, aller à son travail… Mais dans les communes rurales, il est parfois difficile de se déplacer : dépendance à la voiture et coût d’entretien, déficit de solutions de transport, distance des services de proximité… » constate Jean-François FRUCHET, Vice-Président en charge de l’Aménagement du Territoire et de la Transition Ecologique.

Face à cet enjeu, les intercommunalités du Pays de Mortagne, du Pays des Herbiers, et l’agglomération du Choletais, se sont associées pour lancer une expérimentation. L’objectif est de faciliter les déplacements en milieu rural en proposant des solutions nouvelles en réponse aux besoins quotidiens des habitants. Une commune test a été choisie dans chacune des trois intercommunalités. Pour le Pays de Mortagne, il s’agit de la commune de la Gaubretière.

« Le regard des habitants est précieux : ce questionnaire leur permettra de s’exprimer sur leurs déplacements quotidiens et leurs attentes en matière de mobilité. » poursuit Jean-François FRUCHET. Les Gaubretièrois sont donc invités à répondre à ce questionnaire en ligne.

Suite à cette enquête, plusieurs temps d’échange seront proposés aux habitants au cours des prochains mois pour imaginer de nouvelles solutions de mobilités adaptées à la commune.

RÉPONDRE AU QUESTIONNAIRE