Développement durable

Mesures Agro-Environnementales et Climatiques : un nouveau programme d’actions depuis début 2021

Le bassin d'alimentation en eau potable du Longeron est ouvert à de nouvelles contractualisations pour des Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC).
Partagez cet article avec vos amis

Aux regard des Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC), le bassin versant de la Sèvre Nantaise en amont du captage d’eau potable du Longeron est concerné par deux enjeux :

  • Protéger la qualité de l’eau du captage d’alimentation en eau potable du Longeron.
  • Préserver et reconquérir la biodiversité ordinaire et remarquable du bocage vendéen par une bonne gestion des haies et des zones humides présentes sur le territoire. Ces éléments du paysage répondent aussi à l’enjeu de qualité de l’eau.

Depuis 2015, un programme d’actions (diagnostic d’exploitation, accompagnement individuel, actions collectives,…) ainsi que des Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) sont déployés pour répondre à ces enjeux, correspondant à un budget de + d’1 500 000 € d’aides par an. Plus de 160 exploitants se sont engagés dans une MAEC.

En parallèle, un nouveau programme d’actions a démarré depuis début 2021, dont une partie est destinée à soutenir l’agriculture du territoire avec l’ensemble des partenaires agricoles.

Pour la campagne PAC 2021, les MAEC sont ouvertes à de nouvelles contractualisations sur le territoire.

Télécharger la brochure

en savoir plus sur lES MAEC 2021