Culture, Tourisme - Saint-Laurent-sur-Sèvre

Bonchamps, la force du pardon : un spectacle musical émouvant à Saint-Laurent-sur-Sèvre

L'association Art musical soutenue par la Communauté de Communes revient avec Bonchamps la Force du Pardon. Cette comédie musicale sera jouée à trois reprises du 29 novembre au 1er décembre à la Clef des Champs à Saint-Laurent-sur-Sèvre. 50 artistes seront mobilisés sur scène.
Partagez cet article avec vos amis

Bonchamps la Force du Pardon est une grande fresque musicale et historique autour des guerres de Vendée et précisément d’un épisode qui a marqué l’Histoire, celle de la fin de Bonchamps, demandant à ses troupes de pardonner et de ne pas fusiller 5 000 soldats « Bleus ». Ce spectacle a été créé et mis en scène par Jacques RAVELEAU-DUPARC.

INFOS PRATIQUES

3 DATES : VENDREDI 29 NOVEMBRE À 20H30, SAMEDI 30 NOVEMBRE À 20H30 ET DIMANCHE 1ER DÉCEMBRE À 15H
TARIFICATION : 15€ plein tarif, 10€ tarif réduit (demandeur d’emploi, étudiants et moins de 18 ans) gratuit pour les moins de 10 ans et les personnes en situation de handicap.
BILLETTERIE : point de vente assuré par l’Office de Tourisme au Point Info Tourisme de la Gare à Mortagne-sur-Sèvre du 1er octobre jusqu’au 2 novembre puis au siège de la Communauté de Communes.

Jacques RAVELEAU-DUPARC, Auteur, compositeur et metteur en scène :
« « Grâce ! Grâce aux prisonniers ! Bonchamps le veut ! Bonchamps l’ordonne ! »
« Le geste de Bonchamps a légué une leçon de générosité à tous les partis qui se dévorent dans les guerres civiles ». Ainsi s’exprimait David d’Angers, le sculpteur de Bonchamps à Florent le Viel, fils d’un des cinq mille prisonniers promis à l’exécution et graciés par Charles de Bonchamps sur son lit de mort. Écrire une comédie musicale dramatique sur le thème du pardon a été, pour moi, une réflexion sur le sens des valeurs, le sens donné à sa vie, le sens que l’on donne à ses actes ! L’histoire de nos civilisations devrait nous inciter à mieux nous comprendre pour éviter d’en arriver à « l’impardonnable ! »
L’histoire est peuplée de massacres depuis la nuit des temps aux quatre coins du globe ! Le siècle qui vient de s’achever fut le témoin d’abominables crimes contre l’humanité. Le début du XXIè apporte déjà son lot de sang et de souffrances, d’incompréhensions et de mutilation des droits de l’homme et des cultures !
Au milieu de notre univers, dans cette Vendée en feu en 1793, au milieu du chaos et des fleuves de sang, un homme a levé le bras pour exhorter à la réconciliation ! Le Pardon de Bonchamps résonne comme un Pardon universel jeté à la face du monde des siècles… comme un exemple de bonté, de générosité et de réconciliation. »